Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE


Le Silurien Ère Paléozoïque ou ère primaire

3 ème période du Palézoïque (± -443 à -416 Ma)

Paléozoïque Vidéo : Le Paléozoïque 2/3

Silurien : du terme "Silures", peuple pré-romain d’Angleterre.

Le Silurien se divise en 4 époques et 8 étages :

Silurien Pridoli Pridolien - 418,7
Ludlowien Ludfordien - 421,3
Gorstien - 422,9
Wenlockien Homérien - 426,2
Sheinwoodien - 428,2
Llandovérien Télychien - 436,0
Aéronien - 439,0
Rhuddanien - 443,7

Le climat se réchauffe, la vie animale de progresse

silurien Début du silurien

À la fin de cette période, les animaux terrestres sont en nette augmentation mais peu d'entre eux dépassent quelques centimètres de long.

Sur la terre ferme, les premières vraies plantes font leur apparition et les premiers arachnides évoluent.

Le niveau des mers s’élève. Ces changements permettent à certaines espèces de se développer notamment les euryptérides (ou scorpions des mers) .

Euryptéride Euryptéride

Les plus grands animaux marins sont les euryptérides géants apparus durant l’Ordovicien, certaines espèces (Pterygotus) peuvent atteindre 3 m de long, ils sont les plus grands arthropodes de tous les temps.

Malgré tout, les mers du Silurien grouillent surtout d'animaux planctoniques de petite taille.

Ils donnent naissance aux placodermes, poissons à mâchoire et cuirassés dont le corps était protégé par une véritable armure fabriquée de plaques de carbonate de calcium, et aux sélaciens, des poissons au squelette cartilagineux comme les requins ou autres raies et chimères.

Ces poissons à squelette cartilagineux ont conduit aux poissons osseux primitifs, les ancêtres des poissons osseux actuels.

Placoderme Dunkleosteus Dunkleosteus

Parmi ces poissons osseux primitifs, il y a les crossoptérygiens : le cœlacanthe qui vit dans l'archipel des Comores, en Afrique, et qu'on qualifie de fossile vivant, est le seul survivant des crossoptérygiens.

Par ailleurs, les crossoptérygiens donnent naissance aux premiers amphibiens à la fin du Dévonien (vers -370 Ma).

A la fin du Silurien :

Mixopterus Mixopterus

Vers la fin de la période silurienne apparaissent les premières plantes vasculaires ; des plantes munies de cellules capables de transporter de l'eau, et, bien que la faune terrestre a beaucoup augmenté, peu d’espèces dépassent quelques centimètres de long.

Les premiers poissons apparaissent, ce sont les Agnathes. Très primitifs, ils n’ont rien à voir avec nos poissons. En effet, ils ne possèdent ni mâchoires, ni vertèbres, ni vraies nageoires. Ils auront pratiquement tous disparu au Dévonien.

Le seul survivant est la lamproie actuelle.

Dernière mise à jour le 16/06/2016
top