Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE


L'extinction du Dévonien 2ème extinction de masse

Carte géologique de la fin du Dévonien Fin du Dévonien

L'extinction du Dévonien est l'une des grandes destructions d'espèces animales et végétales de l'histoire de la vie sur Terre.

Cela se produit au Dévonien supérieur, vers la fin de cette période, pour être exact entre les deux étages que sont le Frasnien (-385,3 Ma) et le Famennien (-374,5 Ma).

À cette période, la planète est un immense océan. Un super continent est situé au pôle sud et d'innombrables îles et archipels sont répartis sur l'équateur.

Sur terre, la végétation est très luxuriante, la température est chaude et humide, les insectes prolifèrent, la faune est quasi inexistante. Mais, dans les mers, la vie foisonne, coraux, éponges, brachiopodes, trilobites, nautiloïdes et une multitude de poissons de toutes sortes cohabitent dans ces eaux chaudes et baignées de lumière..

Le panache géant

La deuxième extinction massive de l'histoire est en marche, la première, celle de l'Ordovicien s'est produite une centaine de millions d'années auparavant. Si la catastrophe Ordovicienne fut brutale, celle du Dévonien est plus étalée sur la durée. En effet, il ne s'agit pas d'un évènement unique, mais de plusieurs qui se déroulent sur une période d'environ 3 Ma.

Au Givétien, juste avant le Frasnien, un réchauffement climatique commence et atteint son paroxysme au Frasnien.

Trilobite Phacops Rana Trilobite Phacops Rana

Par ailleurs, de nombreux impacts extraterrestres affaiblissent la biosphère.

Dans les entrailles de la Terre, sous la Sibérie actuelle, un océan de magma est en effervescence, prêt à exploser. Un panache géant se forme, il se détache de la matière magmatique, et prêt à exploser, perce la croûte terrestre.

Des gaz surchauffés sont expulsés des profondeurs de la Terre. L'eau se met à bouillir, les tremblements de terre sous-marins détruisent les récifs. Les éruptions sont démesurées, des milliers de tonnes de roches en fusion se déversent dans les océans.

Un manque d'oxygène (Anoxie) au niveau mondial appelé "événement Kellwasser", se produit à la fin du Frasnien. Il marque la limite entre les deux étages (Frasnien / Famennien).

Placoderme Dunkleosteus Dunkleosteus

La faune marine est dévastée. Le panache empoisonne l'océan, et quand la lave en fusion entre en contact avec l'eau de mer, elle génère des substances toxiques, comme les métaux: argent, or, chrome, fer, magnésium et d'autres encore. L'océan est contaminé, beaucoup d'espèces n'y survivront pas.

Les gaz se répandent dans l'atmosphère, libérant du dioxyde de carbone en très grande quantité et lentement l'air se charge de gaz à effet de serre. Les températures augmentent et les courants océaniques s'arrêtent. L'eau atteint plus de 30° à l'équateur, c'est la désolation, le milieu aquatique se meurt.

Bothriolepis Bothriolepis

Bon nombres d'espèces marines ne survivent pas, tel les Trilobites ou autres Placodermes dans les océans ou le Bothriolepis en eau douce . Il faut s'adapter ou mourir.

250 000 ans après la première éruption, la terre continue de déverser du magma. L'atmosphère étant saturée de dioxyde de carbone, la végétation explose et envahit la surface de la Terre.

Les feuilles tombent depuis plusieurs milliers d'années, elles pourrissent sur le sol et forment la première couche d'humus de la planète. Ce terreau riche en nutriments est charrié par les pluies et se déverse dans les mers où les algues absorbent les nutriments et se développent de façon incontrôlée volant tout l'oxygène et asphyxiant la vie aquatique. Les côtes sont infestées et saturées de végétaux.

La terre manque d'oxygène !

Panache géant Un hiver volcanique

Ces éruptions qui jusqu'alors se frappent en mer, commencent à frapper sur terre. L'air se charge de souffre, puis c'est le chaos, des énormes éruptions se produisent, des nuages gigantesques de cendres de plusieurs kilomètres de haut sont refoulés dans l'atmosphère, la planète se vide se ses entrailles. C'est l'enfer sur Terre !

Le ciel s'assombrit, les cendres brûlantes retombent sur Terre, des incendies se déclarent à travers tout sur le globe. Le soleil ne pénètre plus l'atmosphère, c'est l'hiver volcanique.

Les températures avoisinant les 30° chutent à 20°, le plancton constituant la base de la chaîne alimentaire est éradiqué. Les œufs de poissons sont décimés. C'est l'hécatombe !

Le salut vient des arbres produisant de l'oxygène, les températures finissent par se stabiliser, les saisons réapparaissent et la vie se diversifie à nouveau.

Cette extinction a emporté entre 50% et 70% des espèces.

 

Sources : Animal armageddon

Dernière mise à jour le 23/02/2016
top