Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE


L'extinction du Trias/Jurassique 4ème extinction de masse

Il y a 200 Ma au Trias supérieur...

VIDEOS

Trias Vidéo : Le Trias -

La planète vient à peine de se remettre du précédent cataclysme qui eut lieu 50 Ma plus tôt, à la fin du Permien. La température est chaude, due à l'effet de serre et au dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère.

Le Trias est une période charnière de l'évolution de notre planète.

A ce moment de l'histoire de notre planète, les continents que nous connaissons sont unis en un seul bloc, le continent nommé la Pangée.

Carte géologique du Trias

Les écosystèmes sont presque revenus à la normale mais sous la surface, les forces qui ont rapproché la Pangée il y a plusieurs millions d'années auparavant sont en train de la fragmenter à nouveau.

La Terre gronde !

Paysage du Trias Paysage du Trias

A l'instar des Trapps de Sibérie 50 Ma plus tôt, la Terre s'ouvre de nouveau. Cela se passe sur la future Amérique du Nord, au niveau des Appalaches.

Tout commence avec de gigantesques panaches de vapeur s'échappant des entrailles de la Terre, des geysers crachent leur vapeur à plus de 1 500 m d'altitude.

Les animaux fuient vers les hauteurs, d'autres tel le Rutiodon, se refugient sous l'eau.

L'éruption de chaleur n'est qu'un signe avant-coureur de la coulée de lave qui se prépare.

Panaches de vapeur du Trias Le cataclysme commence

La Pangée se déchire, le bassin du futur océan Atlantique est sur le point de se former.

La terre gronde de plus belle, puis les éruptions volcaniques se déclenchent, la lave jaillit, des fontaines de magma explosent, les fissures atteignent des dizaines de kilomètres de long. Tel un tsunami de feu, les vagues de magma déferlent sur les terres du Trias.

Les effets secondaires se font sentir à travers le globe terrestre pendant des dizaines d'années.

Les couches de lave continuent à se déverser, et vue de l'espace, la planète bleue est en passe de devenir la planète rouge, tant la lave envahit les terres.

La Pangée se déchire La Pangée se déchire

La toxicité des gaz émis empoisonne l'atmosphère. Des millions de tonnes de gaz sont ainsi diffusés dans l'air, le taux de dioxyde de carbone augmente de façon exponentielle. Les températures grimpent en flèche, la chaleur est insoutenable et le niveau d'oxygène est au plus bas.

Les siècles passent, des fissures continuent à apparaître et la planète se transforme peu à peu.

50.000 ans après le début du cataclysme, la Terre est exsangue, rougeâtre et le réchauffement climatique a transformé les jungles luxuriantes en forêts desséchées.

Les incendies font rage Les incendies font rage

Les incendies font rage et brûlent le moindre végétal. Les tempêtes de cendres qui engloutissent tout sur terre, se mélangent à la vapeur d'eau présente d'ans l'atmosphère, ce qui donne lieu à des pluies acides qui inondent et déciment le peu de végétation restante.

La catastrophe touche aussi l'océan, le dioxyde de carbone présent en grande quantité se déverse et se dilue dans les océans et les rendent de plus en plus acides. Les cendres et autres déchets se mélangent aux océans, les rendant visqueux à certains endroits du globe.

Le plancton, base de la chaîne alimentaire, se meurt dans cette eau chaude et acide, la mort des poissons ne tarde pas à suivre, et avec les poissons disparaissant, toutes les créatures qui s'en nourrissent à l'image de l'Eurimorphodon, disparaissent.

tempêtes de cendres Tempêtes de cendres

Les rivières et les lacs autrefois foisonnant de vie sont en train de pourrir. La famine est omniprésente, et par la force des choses, les animaux deviennent charognards pour survivre.

Peu à peu, les animaux disparaissent. Ce n'est pas le cas de tous; certains organismes s'épanouissent. Les bactéries transforment les océans autrefois turquoises en un cloaque violacé.

Le ciel devient jaune et une odeur de souffre envahit la planète.

Néanmoins, une créature s'accroche à la vie. Il s'agit de notre lointain ancêtre, le Mégazostrodon. Son instinct de conservation est fort, et son terrier le protège des gaz nocifs.

250.000 ans ont passé, la Terre s'est quasiment métamorphosée, les fissures s'étendent sur des milliers de kilomètres et la lave se déverse toujours. On estime à environ 2 millions de km carrés la lave déversée, soit la surface de la Méditerranée.

Les déserts ont remplacé les forêts tropicales, les dinosaures comme le Staurikosaure qui couve ses œufs, les protégeant ainsi du froid comme des fortes chaleurs se renforcent, évoluent et se posent ainsi au sommet de la chaîne alimentaire.

Naissance de l'océan Atlantique

Le Staurikosaure Staurikosaure

500.000 ans ont passé depuis les premiers panaches de vapeur, et enfin les éruptions prennent fin. La Pangée n'est plus, l'océan Atlantique est né, mais le bilan est lourd.

Les trois quarts de la faune terrestre ont disparu à jamais, les plus durement touchés sont les herbivores comme des Desmatosuchus. Le Ruitodon s'est également éteint et bien d'autres encore.

Dans l'océan, c'est l'hécatombe, les pertes sont encore plus terribles, les récifs coralliens ont pratiquement disparu et avec eux un grand nombre d'espèces.

La planète est littéralement "Purgée" !

Desmatosuchus Desmatosuchus

600.000 ans plus tard, la planète semble morte, l'air est toujours à peine respirable, il faudra attendre encore plusieurs millions d'années pour que la planète se refasse une santé.

A ce moment là, le taux de dioxyde de carbone est dix fois plus élevé que de nos jours, mais le monde est désormais celui que nous connaissons aujourd'hui, une nouvelle ère commence.

Ainsi débute le règne des dinosaures

Carte du début du Jurassique

Les dinosaures ayant survécu à cet enfer en ressortent plus forts, ils s'épanouissent, évoluent et se multiplient dans ce nouveau monde.

À ce jour, la Terre leur appartient, c'est le début du Jurassique, l'ère des dinosaures, elle va durer quelques 150 Ma.

La planète commence à ressembler à la Terre telle que nous la connaissons.

Note : Certains scientifiques émettent l'hypothèse selon laquelle un astéroïde ou une comète serait coupable de cette extinction.

Sources : Animal armageddon

Dernière mise à jour le 16/06/2016
top