Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

Evolution de l'homme.

Homo Naledi

On entend par hominidés l'ensemble des représentants de la lignée humaine depuis qu'elle s'est SÉPARÉE de celle du chimpanzé.

Le chaînon manquant ?

"Ce titre est une plaisanterie, il n'y a jamais eu, il n'y a pas et il n'y aura jamais de chaînon manquant, vu que l'homme de descend pas du singe ! "Note de l'auteur

visage de Homo Nalediï Homo Naledi

A ce jour, la majorité de la communauté scientifique s'accorde sur le fait que la lignée des hominidés a fait son apparition en Afrique, hominidés qui mèneront la lignée jusqu'à homo sapiens sapiens.

Un grand nombre de fossiles furent découvert dans la partie haute du continent africain. Toumaï (Sahelanthropus tchadensis) ce fut au Tchad, Orrorin (Orrorin tugenensis), au Kenya et Lucy (Australopithecus Afarensis) en Ethiopie, pour n'en citer que quelque uns.

Mais le sud du continent n'est pas en reste. Non loin de  Johannesburg en Afrique du sud, se trouve un immense site de 47 000 hectares, si riche en fossiles et squelettes de pré humains qu'il fut nommé le "Berceau de l'humanité" (Cradle of Humankind).

Sur ce site, en 1924, le fossile appelé "Enfant de Taung" est mis au jour, puis, en 1947, un crâne complet d'Australopithecus africanus est découvert, le crâne de "Mrs Ples".

Entre 2013 et 2014, Lee Rogers Berger, découvreur d'Australopithecus sediba, organise des fouilles dans une des grottes de Rising Star. L'accès y est très compliqué et surtout très étroit, si étroit qu'ils feront appel à des spéléologues féminins pour s'y introduire.

Les efforts sont récompensés : pas moins de 1700 éléments fossiles d'hominidés y sont découverts.

Les scientifiques sont dubitatif par autant de fossiles, s'agit-il de l'antre d'un prédateur ? sont-ils restaient piégés ? ont-ils étaient enterrés au cours d'un rite funéraire ? Les questions fusent, les hypothèses aussi.

Sans aucun doute, dans un avenir proche, les scientifiques pourront répondre à ces questions.

Naledi signifie "étoile" en sesotho, la langue parlée en Afrique australe

Australopithèque ou Hominidé ?

Mains de Homo Naledi Homo Naledi

En Septembre 2015, Berger et son équipe annoncent que ces fossiles pourraient appartenir à une espèce humaine jusqu'alors inconnue et baptisée Homo Naledi

Homo Naledi présenterait des traits le rapprochant à la fois des premiers représentants du genre Homo et des australopithèques.

Homo Naledi mesure environ 1m50 pour un poids moyen de 45 kg et chose surprenante, il présente simultanément des caractères le rapprochant d’homo sapiens et d’autres plutôt d'un australopithèque ! 

En effet, d'une part sa main paraît "Moderne", il était à même d'utiliser des outils, et d'autre part ses doitgs laissent à penser qu'il était arboricole. Concernant, les pieds et les jambes, ses pieds sont quasiment des pieds d'un être moderne, donc, bipède et ses longues jambes laissent supposer qu'il était fait pour marcher longtemps. Ses dents, elles, sont petites et fines, ce qui laisse à penser qu'il était plutôt omnivore. Quant à son crâne, bien que très petit possède une morphologie très semblable à celle du genre Homo.

Alors, qui était-il ? Un australopithèque tardif ou un pré humain précoce.

Lee Rogers Berger, classe Homo Naledi dans le genre Homo, à la vue des mains et des pieds relativement "moderne". Mais ça ne fait pas l'unanimité dans la communauté scientifique.

En effet, certains Anthropologues n'adhère pas à cette classification, à l'image d'Yves Coppens, découvreur de Australopithecus Afarensis (Lucy), qui estime que le petitesse de son crâne ne peut correspondre à lignée des hominidés.

En attendant la datation des fossiles, patience…

Dernière mise à jour le 28/01/2016
top