Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE


Le minotaure

Le Minotaure face à Kratos. Le Minotaure face à Kratos

On donne le nom de Minotaure à un monstre, qui avait le corps d'un homme et la tête d'un taureau. Il s'appelait en réalité Astérios, ou Astérion, et était fils de Pasiphaé, la femme de Minos, et d'un taureau envoyé par Poséidon à celui-ci.

Minos, effrayé et honteux, à la naissance de ce monstre, né des amours contre nature de Pasiphaé, fit élever par l'artiste athénien Dédale, qu'il avait alors à sa cour, un immense palais (le Labyrinthe), composé d'un tel enchevêtrement de salles et de couloirs qu'il était impossible à tout autre qu'à Dédale d'y retrouver son chemin.

C'est là qu'il enferma le monstre.

Et, chaque année (d'autres disent tous les trois ans, voire tous les neuf ans), il lui donnait en pâture sept jeunes gens et sept jeunes filles, tribut qu'il avait imposé à la ville d'Athènes.

Thésée s'offrit volontairement pour faire partie des jeunes gens et, grâce à l'aide d'Ariane, parvint, non seulement à tuer l'animal, mais à trouver son chemin pour revenir au jour.

Cette légende conserve le souvenir de la civilisation "minoenne", qui parait avoir eu un culte du taureau, et des palais immenses, comme ceux que les fouilles d'Evans ont retrouvés à Cnossos, et ailleurs le Labyrinthe est, en effet, le "palais de la double hache", symbole que l'on a retrouvé gravé un peu partout sur les monuments minoens, et qui a peut-être, une signification "solaire"

 

 

Dernière mise à jour le 19/01/2016
top