Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

Camille Corot (1796-1875) - Le Pont de Mantes. 1977


Pays : France

Date d'émission : 1977

Valeur faciale : 2,00 f.

Réf. Yvert & Tellier : 1923

Type d'émission : Postes

Commentaire :

Le Pont de Mantes, œuvre de Jean-Baptiste Corot (1796-1875), peintre, né à Paris

Ce « Pont de Mantes» est une toile qui date de 1868-1870. Elle témoigne de la dernière manière du peintre, et de sa prédilection pour les paysages et les éclairages de l'Île-de-France.

Il venait depuis plus de quarante ans en cette vallée, chez ses amis Osmond et leurs neveux Robert. Jusqu'à sa mort en 1875, il se rendait souvent à Mantes, chez Mm. Osmond, qui s'était retirée, depuis son veuvage, dans l'ancien quartier, maintenant détruit par les bombardements de 1944. 

« Jamais la Collégiale et la Seine ne lui auront inspiré de plus belles toiles», écrit un érudit, qui nous montre Corot, à l'automne de 1872, « auprès de son amie pour fêter le cinquantième anniversaire de leur rencontre».

Même sans « correspondance» sentimentale, cette toile baigne dans une atmosphère où se fondent, dans le jeu des ombres et de la lumière, le tremblement des feuillages, la profondeur des plans, le dialogue de l'eau et du ciel.

Dans notre « Musée imaginaire », le « Pont de Mantes» représente bien celui que Paul Jamot appelait en 1936, lors de la grande exposition Corot, « le délicieux brave homme de génie, qui fait, comme en se jouant, naître sous ses doigts, poésie, musique, enchantement ».

Dessiné et gravé en taille-douce par Pierre GANDON

Ce timbre Imprimé à 6 millions d’exemplaires

Sert à l’affranchissement :  Inconnu

Camille Corot (1796-1875) - Le Pont de Mantes.
Page précédente
Dernière mise à jour le 07/10/2016
Haut de page