Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE


La Voie Lactée

Un peu d'histoire...

Il y a bien longtemps, dans une galaxie (pas si lointaine...), un puissant dieu nommé Zeus eut un fils avec une mortelle ; Héraclès (Hercule) celui-ci n'étant pas immortel, il lui fit téter le sein de la déesse Héra, sa femme alors endormie. Lorsque qu'Héra se réveilla, elle arracha le nourrisson illégitime de son sein et une giclée de lait se répandit dans le ciel formant "la Voie Lactée" en grec : Galaxias.

Au cours du XVIIème siècle, Galilée observe le ciel à l'aide de sa lunette, il découvre que cette myriade d'étoiles qu'il à sous les yeux forme un "amas nébuleux". Il ne le sait pas, mais il contemple notre galaxie, la Voie Lactée.

Au XVIIIème siècle, Charles Messier un astronome français, chercheur de comètes, se met en tête de référencer et créer un catalogue recensant les nébuleuses, les objets fixes par rapport aux étoiles. La première édition sort en 1774, elle comporte 45 objets célestes, à terme, le catalogue sera étoffé de 110 objets célestes.

Ils sont nommés "Objet de Messier", et la dénomination "M" bien connu des amateurs d’astronomie est toujours d’actualité. M1 correspond à la nébuleuse du crabe ou encore M31, plus connu comme étant la galaxie d’Andromède.

En 1755, un philosophe du nom de Emmanuel Kant imagine que la Voie Lactée n'est pas unique, qu'il y a d'autres "Univers îles" qui existent dans l'espace.

Un siècle passe lorsqu'en 1855, un dénommé William Parsons dit Lord Rosse, astronome de son état déclare que grâce à son télescope de 183cm il a remarqué que certaines nébuleuses ont une structure spirale comme M33 ou encore M51.

Il faut attendre le début du XXème siècle pour appréhender réellement la nature des galaxies, et principalement ; les galaxies sont elles à l'intérieur ou à l'extérieur de la Voie Lactée ?

Deux visions s'affrontent. Celle de Harlow Shapley qui pense que les galaxies sont à l'intérieur du halo de la Voie Lactée, et, celle de Heber Doust Curtis qui défend la conception des "univers îles" situés en dehors de la Voie Lactée.

Finalement, c'est en 1924, que l'astronome Edwin Hubble départage les deux visions en confirmant la vision de Heber Doust Curtis : Les nébuleuses et autres galaxies sont externes à la Voie Lactée.

La Voie Lactée fais partie d’un ensemble de galaxies liées gravitationnellement  appelé "Groupe local" Voir image ci-dessous

position de la terre dans l'univers observable
La position de la Terre au sein de l'univers connu

La Voie Lactée

A notre connaissance, il existe dans l’univers observable, 3 types de galaxies distinctes : Spirales, elliptiques et Irrégulières.

La Voie Lactée, notre galaxie est de type spirale, et pour être plus précis, spirale dite "barrée". On la nomme barrée car en son centre, le bulbe galactique central s’allonge formant une « barre » centrale d’ou partent les différents bras de la galaxie.

A partir du bulbe galactique, la Voie Lactée étend ses bras. Elle serait composée de quatre bras principaux. Le bras du Cygne, le bras de Persée, le bras du sagittaire et celui d’Orion. C’est aux abords de ce dernier que se situe notre système solaire.  Dans sa totalité, la Voie Lactée s’étend sur 100.000 Années lumière.

On estime qu’elle est composée de gaz, de poussière et de 100 milliards d’étoiles gravitationnellement liées. Sa masse serait équivalente à 200 milliards de fois la masse du soleil. Et si l’on ajoute le mystérieux halo invisible nommé "matière sombre" qui l’englobe, ce chiffre monte à 600 milliards de fois la masse du soleil.

Vue dans son ensemble, la Voie Lactée apparaît plate comme un disque avec en son centre un renflement appelé bulbe galactique le tout englobé dans un Halo.  Telle est l’image la plus commune de notre galaxie.

Le soleil tourne autour de la galaxie en 225 Millions d'années. Etant âgé d'environ 5 milliards d'années, il en a donc fait 22 fois le tour.

Les différentes composantes de la Voie Lactée :

Le bulbe galactique

Il contient la plus grosse concentration d'étoile de la voie lactée et peu de gaz et autres poussières et un énorme trou noir dit "super massif".

Le bulbe galactique mesurerait entre 7 000 et 15 000 années lumière de diamètre et contiendrait environ 5% de la matière de la Voie Lactée.

Au sein du bulbe galactique c’est le chaos perpétuel, des étoiles meurent et d’autres naissent. Ici évoluent certaines des étoiles les plus vieilles de la Voie Lactée. Ces étoiles pauvres en métal sont dénommées étoiles de "population II" (Pop II).

Le disque

Cette structure plate est composé essentiellement de gaz, de poussières et d’étoiles, ces dernières, plus jeunes que celles contenues dans le bulbe galactiques, tournent à peu près toutes à la même vitesse. Ces étoiles, riches en en métal appartiennent à la catégorie dite "Population I" (Pop I).

Le disque se composerait de 90% de la matière de la Voie Lactée.
C’est dans cette partie de la Voie Lactée que l’on trouve les "Pouponnières d’étoiles" où naissent les jeunes étoiles. On y trouve, les grands groupes d’étoiles, appelés "Amas ouverts", des groupes d’étoiles formées à partir du même nuage.

Le halo.

Cet espace qui représente les derniers 5% de matière de la Voie Lactée englobe en partie le bulbe galactique et le disque et dans cette région les étoiles tournent aléatoirement.

Les amas globulaires, 

Formés très tôt dans l’histoire de la Voie Lactée, ces amas très denses sont répartis dans le halo, ils contiennent, à l’image du bulbe galactique, certaines de plus vieilles étoiles de la Voie Lactée. Et comme les étoiles peuplant le bulbe galactique, ces étoiles pauvres en métaux sont appelées "étoiles de population II" (Pop II).

Disséminés de façon sphérique autour de la galaxie, ces amas sphériques de 50 à 300 années lumière de diamètre peuvent contenir jusqu’à plusieurs centaines de milliers, voire des millions d’objets célestes. A ce jour 150 amas globulaires ont été répertoriés.

La Voie Lactée fais partie d’un ensemble de galaxies liées gravitationnellement  appelé « Groupe local »

En observant l'espace profond, on comprend que la voie Lactée n'est qu'une simple galaxie parmi tant d'autres constituant l'univers... observable !

Dernière mise à jour le 29/01/2016
top