Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

Tout abbatiale de Saint Amand-les-Eaux 1977


Pays : France

Date d'émission : 1977

Valeur faciale : 1,40 f.

Réf. Yvert & Tellier : 1948

Type d'émission : Postes

Commentaire :

Série touristique.

Saint-Amand-les-Eaux est une charmante petite ville de quelque 20 000 âmes située au carrefour des villes de Cambrai, de Douai, et de Lille.   C'est aussi une station thermale pour le traitement des affections rhumatismales.

La cité doit ses origines à un évêque de Maëstricht, Amand, qui reçut du roi Dagobert « un lieu situé entre Scarpe et Elnon pour y étendre le culte». Autour du monastère, proliféra une agglomération, qui s'appela longtemps Saint-Amand-en-Pévèle, c'est-à-dire « en pâturage ».

Ce fut, sur un carré de 120 mètres de côté, entouré d'eau et marqué de hautes tours à chaque angle, une demeure princière. Démantelée de 1797 à 1820, il n'en reste que deux importants monuments, dont l'Échevinage, qui est un vrai bijou de la Renaissance flamande.

Le second témoin de la splendeur du xv° siècle est présenté ici: c'est la célèbre Tour abbatiale, flanquée de deux tourelles et sommée d'une coupole qui s'élève à 82 mètres du sol.

La base, en grès sur pilotis, appartient à l'ordre toscan; les étages associent le dorique, l'ionique et le corinthien. 

Ce timbre est dessiné et gravé en taille-douce par Claude Andréotto.

Tirage : Inconnu

Sert à l’affranchissement de la lettre simple dans le régime international.

Tout abbatiale de Saint Amand-les-Eaux
Page précédente
Dernière mise à jour le 07/10/2016
Haut de page