Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

LE PRINTEMPS DES CATHEDRALES Jean Diwo


  • Auteur : Jean Diwo
  • Année : (13 mai 2004)
  • Editeur : Editions : J'ai lu
  • Genre : Un des plus beaux corps de métier au monde

Après les architectes du Colisée, l'introduction de la peinture à l'huile en Italie, les fontainiers des jardins de Versailles. C’est au peuple des bâtisseurs de cathédrales que Jean Diwo a choisi de rendre hommage.

Au XIIe siècle, l'abbé Suger, une personnalité rayonnante, décide d'embellir l'abbaye de Saint-Denis, au nord de Paris. En neuf ans, il en fait reconstruire la façade et le chevet. L'ensemble sera considéré comme le tout premier chef-d’œuvre de l'architecture gothique. Dans la fresque romanesque' de Jean Diwo, Pasquier, le premier d'une lignée, est maître d’œuvre. Il a deux fils qui lui succéderont. Ils ont à la fois un rôle de sculpteur et d'architecte, et sortent de la matière.  Avec les maîtres de métiers et les compagnons, une célébration de pierre qui dure encore aujourd'hui. Sous l'impulsion Tel est le cadre historique du dernier roman de Jean Diwo.

" Avant de poser sa main sur le Livre, Renaud ferma les yeux et, en un éclair, vit défiler les étapes prodigieuses de sa vie de bâtisseur. [...] Le jeune maître Renaud sentit ses mains trembler, comme animées par une force mystérieuse. "

Renaud Pasquier commence son apprentissage de maître d'œuvre avec le célèbre Suger à l'abbaye de Saint-Denis. Dès lors, il n'a de cesse de parcourir les chantiers avec sa grande famille pour faire connaître les nouveautés architecturales et techniques de l'art gothique naissant.

Jean Diwo nous raconte les règles, les traditions, les secrets et les passions de ce monde de la construction en y mêlant les mésaventures de la famille royale française. De Sens à la Sainte-Chapelle et de Louis VI à Louis IX, nous parcourons ainsi le XIIe, siècle en compagnie d'une famille de bâtisseurs de cathédrales.

Fidèle à sa méthode il s'intéresse à un corps de métiers qui a ses traditions ses règles. ses secrets, ses techniques. Grâce à cela, un siècle entier se rapproche de nous, vibrant de foi et d'enthousiasme. 

 

  

LE PRINTEMPS DES CATHEDRALES
Page précédente

Dernière mise à jour le 07/10/2016
Haut de page