Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

Coq gaulois de Décaris 1962


Pays : France

Date d'émission : 1962

Valeur faciale : 0,25 c.

Réf. Yvert & Tellier : 1331

Type d'émission : Postes

Commentaire :

Michel Bokanowski Ministre des PTT, décide de remplacer la Marianne de Decaris imprimé en typographie, par le 0,25 Coq gaulois imprimé en taille douce.

Représentant l'emblème national, c'est le premier timbre d'usage courant au tarif lettre imprimé en taille-douce.

Pour cette impression, seul l'élément taille-douce direct est utilisé. C'est une impression en trois couleurs sur une presse six couleurs.  En novembre 1962, une partie des 0,25 Coq gaulois est imprimé sur un papier imprégné de pigments fluorescents Pigmosol, fabriqué par la firme allemande BASF. C'est le même pigment qui avait été utilisé en Allemagne pour la série Théodor Heuss de 1960 à 1961.

Ce tirage spécial ne sera découvert par les philatélistes que seulement en 1967.  On lui donnera le nom de "Coq d'Or". Sa fluorescence sous les rayons ultraviolets est d'un jaune plus ou moins vif, suivant la concentration du pigment. Cette expérimentation restera sans suite. 1 milliard et demi d'exemplaires de ce timbre seront imprimés .

A servi à l’affranchissement de la lettre simple dans le régime intérieur..

Coq gaulois de Décaris
Page précédente
Dernière mise à jour le 07/10/2016
Haut de page