Retour à l'accueil

MYTHOLOGIE GRECQUE - PALEONTOLOGIE

HISTOIRE DE FRANCE - SYSTEME SOLAIRE - LECTURE - PHILATELIE

Château de Vitré 1977


Pays : France

Date d'émission : 1977

Valeur faciale : 2,40 f.

Réf. Yvert & Tellier : 1949

Type d'émission : Postes

Commentaire :

Série touristique.

Vitré constitue la véritable porte de la Bretagne: « nulle part, écrit un historien, il n'est aussi vivement sollicité à en ressusciter le passé H. Un château-fort y défendit, dès le X" siècle, la frontière orientale d'une province longtemps en quête de son unité, au milieu des luttes féodales, et de son indépendance, vis-à-vis de puissants suzerains.

Le promontoire rocheux dominant la vallée de la Vilaine en imposa le plan à l'époque romane. Des remparts ceinturant la « ville close » lui furent ajoutés au XIII" siècle par le baron André de Vitré, tué à la 7" croisade.

On voit au loin se profiler le clocher flamboyant de l'église Notre-Dame. L'enceinte du château commence à la tour de la Madeleine, en partie cachée par l'hôtel de ville, l'ancien logis seigneurial limité en avant par la tour Montafilant. A celle-ci commence sur la gauche notre imposante façade nord. Ses courtines élevées sont percées de mâchicoulis et d'ouvertures à couleuvrines, et ponctuées par l'Oratoire carré et la face renflée de l'Argenterie.

Tout à droite, enfin, cette masse robuste mais complexe est celle de la tour Saint-Laurent. Elle résumerait à elle seule les caractères du Château de Vitré, mélange, en ce site verdoyant et prédestiné, de grandeur un peu rude et d'élégantes additions au cours des âges.

Ce timbre est dessiné par Jacques Devillers et gravé en taille-douce par Michel Monvoisin.


Tirage et usage : Inconnus

Château de Vitré
Page précédente
Dernière mise à jour le 07/10/2016
Haut de page